Franck Buades
Franck Buades

Franck Buades

Les photographies exposées sur les murs du quartier de l’Amont-Quentin pour le festival de Charivarue, devaient disparaître quelques mois plus tard avec la destruction des barres d’immeubles. 2 ans après, elles sont toujours là. Ces affiches aux couleurs passées, déchirées, taguées sont devenues des images fantômes dans un quartier sans vie et sans habitant qui attend…